« La SACD et la SCAM jouent un rôle très important dans un environnement de plus en plus complexe pour les auteurs, qui sont par définition isolés, indépendants et sans conseillers face à leurs interlocuteurs. Notamment pour tout ce qui concerne les contrats, la fiscalité, la défense du droit d’auteur, l’information en ce qui concerne mon activité. »

« Sans cette rémunération [droits d’auteurs perçus par la SACD et la SCAM], il me semblerait totalement impossible de poursuivre mon activité : elle constitue plus de 50% de mes revenus. Je suis indépendant : ces moyens me permettent de subsister et de continuer à créer, à écrire, à réaliser lors des longues périodes (quelquefois 2 à 3 ans !) où aucune autre source de revenu n’est imaginable. »

Parmi les œuvres réalisées par Yves Hanchar, plusieurs films ont reçu un accueil enthousiaste du public : "La Partie d’échecs", "En vacances" ou "Sans rancune !".

→ Découvrez le parcours de créateur et les œuvres de Yves Hanchar sur BELA.

Liens utiles