Accueil du site / Home_fr / Actualités / Du côté des auteurs / Otzen, un sacré quelqu’un

Il est parti l’ami, le fou, l’écorché, l’admirable, le provoc, le doux, le beau, le terrible, le fort, le poétique, l’immense Christophe Otzenberger. Son incroyable gentillesse n’avait d’égal que son évidente générosité.

Acteur, réalisateur, chef opérateur, scénariste… Christophe était un fin observateur de la comédie humaine. Son premier film, La Conquête de Clichy, est un modèle du documentaire politique. Le titre de son dernier film en 2014, Toute ma vie j’ai rêvé… est à son image.
Entre ces deux films, une œuvre pleine d’empathie pour l’Autre : Une journée chez ma tante, Fragments sur la misère, En cas d’urgence, Pas d’histoires, Itinéraires, Voyages au cœur de l’alcool(isme)…

Le crabe a eu raison de lui alors qu’il tournait un film sur… la fin de vie.

Administrateur de la Scam depuis 2015, ses amis du conseil d’administration et les collaborateurs des services de la Scam gardent au cœur toute son énergie, sa tendresse pour les petites et les vraies gens, son humour de frangin…

Dans la même rubrique

Liens utiles