Maria Tarantino est née à Milan en 1972. Elle est diplômée en philosophie de l’Université d’Édimbourg. Elle a ensuite poursuivi ses études à l’Université catholique de Louvain, à l’Université de Wuppertal et à l’Université Ca’Foscari à Venise. Ses centres d’intérêts englobent la phénoménologie, une branche contemporaine de la philosophie qui se focalise sur l’être humain, ses structures et la compréhension du monde.

Au bout de dix ans d’études universitaires, Maria Tarentino décide d’explorer le monde de l’information et de la communication. Après un stage au Monde Diplomatique, à Paris, en 2011, elle commence à travailler comme journaliste free lance pour des publications italiennes et belges, pour la radio et la télévision, et écrit sur la politique, la culture, le cinéma et l’alimentation.

En 2005 et 2006, elle a présenté sur CANVAS une série de 25 documentaires innovants, De Wereld van Tarantino. Elle a également réalisé des incursions dans le monde des arts plastiques, transposant son travail journalistique dans un autre registre avec Une automobile qui s’appelle démocratie (installation audio, 2006), PSA, Produit Social Autonome (2008), OGM, Organismes Généreusement Modifiés, une série d’ateliers gratuits sur la fermentation et CityOneMinutes Chartres (24 vidéos, 2012).

En 2009, Maria Tarantino s’est orientée vers le cinéma et a réalisé Inside Out, une analyse des relations de pouvoir à l’intérieur d’une prison italienne dans laquelle un groupe de détenus crée un spectacle de théâtre. Le film a été projeté au Festival du film indépendant de Londres, dans des prisons en Belgique et en Italie, et la BBC (World Service) en a proposé une version télévisée.

L’année suivante, la cinéaste voyage au Burundi où elle réalise Kubita, un film auto-financé qu’elle a tourné elle-même, à propos de la torture dans les prisons de ce pays. Kubita a été à l’affiche de différents festivals du film : Docville (Louvain), Pärnu, Liège, Bujumbura - et a été diffusé sur TV5.

Cette même année 2010, Maria Tarantino monte une maison de production WILDUNDOMESTICATED et produit un moyen-métrage sur la Monnaie, l’opéra de Bruxelles, et une série de courts-métrages sur la ville de Chartres, avant d’entamer la longue aventure d’Our City.

Liens utiles