Accueil du site / Home_fr / Actualités / Du côté des auteurs / Les auteurs belges mis à l’honneur au FIPA

La SACD et la SCAM félicitent Olivier Masset-Depasse et Benoît Dervaux ! En documentaire et en fiction, les auteurs de la SACD et de la SCAM ont été plusieurs fois primés au FIPA, le festival international des programmes audiovisuels, qui a salué leur talent et leur audace.

Le palmarès du FIPA, le prestigieux festival international des programmes TV, a, une fois encore, mis à l’honneur les productions belges, tant en documentaires qu’en fiction : pas moins de dix films, du court métrage au documentaire de création étaient présentés en compétition. Le palmarès a distingué plusieurs réalisations belges qui ont chacune reçu deux prix !

Sanctuaire , le téléfilm réalisé par Olivier Masset Depasse a reçu le FIPA d’Or du scénario original ainsi que le FIPA d’Or de la meilleure interprétation féminine pour Juana Acosta. Entre 1983 et 1986, le Pays basque français et Bayonne sont le théâtre d’une série d’attentats perpétrés par le GAL ciblant les membres avérés ou présumés d’ETA. Derrière ces règlements de comptes organisés par des policiers espagnols avec des complicités françaises, se joue la fin du "sanctuaire" d’ETA en France. Sanctuaire sera diffusé sur Be TV en mars prochain.

Du côté des documentaires, le film Rwanda, la vie après de Benoit Dervaux et André Versaille, a remporté le Prix Télérama et le Prix du public. Six femmes tutsies, violées en avril 1994 par des génocidaires hutus, racontent leur calvaire : le viol, la grossesse, l’accouchement, l’errance, la condamnation à vivre avec un être issu de la barbarie des hommes. Vingt ans après, nous suivons les témoignages de ces femmes et de leurs enfants devenus jeunes adultes. Rwanda, la vie après sera diffusé sur Arte le 8 mars prochain.

Et du côté des séries, citons également Marsman de Mathias Sercu qui a aussi remporté deux prix : le Prix Michel Mitrani et le FIPA d’Or de la Meilleure Interprétation Masculine. Cette série en huit épisodes suit l’histoire de Nico, un homme d’une quarantaine d’années dont la vie déraille soudainement : il perd son travail, sa femme le quitte et doit s’occuper seul désormais de son frère autiste…

Un « pitch » qui rappelle que le talent et la créativité des auteurs conjugués à l’audace d’un producteur et d’une chaîne produisent des œuvres fortes saluées tout autant par le public que les professionnels. Bref, un pari toujours gagnant !

Dans la même rubrique

Liens utiles