Accueil du site / Home_fr / Tribune, débats et dossiers / Points vue des auteurs / Le cinéma documentaire est un sport de combat

Excellente nouvelle à l’issue du référé de ce matin au palais de Justice de Liège - Général John Numbi contre Thierry Michel et Les Films de la Passerelle à propos de son Droit à l’Image dans le film L’Affaire Chebeya.

Comme le dit le journaliste Christophe Rigaud d’Afrikarabia-Courrier International : "Le cinéma documentaire est un sport de combat et le réalisateur Thierry Michel est particulièrement bien placé pour le savoir." Et il faut beaucoup d’énergie et de conviction pour rester sur le ring. J’avoue un peu ma lassitude après 20 années consacrées à la RDC. Et le sentiment que l’histoire se répète.

Cela dit ne gâchons pas notre joie. Le général John Numbi est débouté et condamné aux dépens. Et l’affiche est validée par la justice (voir extrait)

Une belle victoire de la liberté de la presse et de la liberté d’expression sur le droit à l’image d’un personnage public dans l’exercice de ses fonctions. Un cas d’école également pour de nombreux journalistes et cinéastes.

Reste que l’intimidation est bien là vis-à-vis de la presse congolaise avec la déclaration du conseiller juridique de John Numbi qui annonce qu’il poursuivra en diffamation toute personne de la presse nationale ou internationale qui associera l’image du général à l’affaire Chebeya !

Voir en annexe le jugement dans le procès en référé John Numbi contre Thierry Michel et Films de la Passerelle.

D’autre part, mon visa ne m’a toujours pas été délivré pour le sommet de la Francophonie…

Cordialement

Thierry Michel

Liens utiles

Documents à télécharger