Accueil du site / Home_fr / Tribune, débats et dossiers / Positions institutionnelles / L’emploi des créateurs non conventionnés n’est pas une dépense facultative !

La SACD et la SCAM, qui représentent plusieurs milliers d’auteurs belges, notamment écrivains, auteurs dramatiques, metteurs en scène, chorégraphes, scénaristes et réalisateurs, ont été reçues à leur demande par la Ministre Fadila Laanan et son cabinet ce mercredi 21 novembre 2012.

COMMUNIQUE

Des mesures au fondement erroné…

Alors qu’il a été envisagé de concentrer les restrictions budgétaires sur les aides aux projets notamment à la CAPT mais aussi à la Commission « danse » ou dans le budget des lettres, les deux principales sociétés d’auteurs du secteur se sont alarmées de ce que ces mesures de crise frapperaient de plein fouet les professions artistiques déjà les plus précarisés, ainsi que les plus jeunes.

Le gouvernement, et la majorité PS/ECOLO/CDH dans son ensemble, se sont trompés. C’est à tort qu’ils ont qualifié de « facultatifs » dans les travaux de préparation de l’exercice 2013, des budgets qui financent directement les salaires de nombreux professionnels victimes d’être non stabilisés dans des institutions culturelles.

Cette erreur d’appréciation doit être corrigée avant l’adoption du budget début décembre. La mobilisation immédiate de milliers de citoyens suffit à montrer qu’il s’agit bien de sauver des dépenses d’emploi, et non des activités superflues en temps de crise et de restriction de l’accès et du maintient au chômage. (…)

Téléchargez le contenu du communiqué dans son entierté ci-à droite

Dans la même rubrique

Liens utiles