Accueil du site / Home_fr / Actualités / Actualité droit des auteurs / Etre ou ne pas être... dans le registre des livres indisponibles

La Bibliothèque nationale de France a lancé le projet ReLIRE, qui vise à numériser les ouvrages dits "indisponibles". Le projet soulève de nombreuses questions. Eléments de réponse dans le document à télécharger ci-joint.

Mis en ligne par la BnF le 21 mars dernier, le registre des œuvres indisponibles (ReLIRE) regroupe à ce jour 60.000 ouvrages publiés avant le 1er janvier 2001 et présumés commercialement indisponibles sous forme imprimée ou numérique. Si vous êtes l’auteur d’un ouvrage inscrit dans ce registre, vous disposez de six mois pour exercer votre droit d’opposition. A défaut, votre œuvre sera numérisée.

Vous vous posez des questions à ce sujet ?

. Un de mes livres est dans le Registre des livres indisponibles : quelle décision prendre ? Dois-je laisser mon ouvrage dans ce Registre ou m’y opposer ?

. Dois-je adhérer à la Sofia si je laisse mon livre dans le Registre ReLIRE ?

. Que se passe-t-il si je m’oppose au maintien de mon livre dans ReLIRE ?

La Scam France a répondu aux plus fréquentes d’entre-elles dans le document en téléchargement ci-joint.

Nous vous invitons également à consulter, sous les URL : "Ouvrages indisponibles, que faire ?" et "Vos livres sont épuisés ? Vous pouvez reprendre vos droits", le détail des démarches à accomplir pour, non seulement retirer éventuellement votre livre du Registre, mais récupérer vos droits auprès de l’éditeur si le livre ne fait plus l’objet d’une exploitation papier ou numérique.

Voir en ligne Ouvrages indisponibles : que faire ?

Dans la même rubrique

Liens utiles

Documents à télécharger