Né à Lubumbashi en 1957, Antoine Tshitungu Kongolo est titulaire d’un doctorat en littérature générale et comparée (Université de Lille 3). Une version remaniée de sa thèse a paru sous le titre de La présence belge dans les lettres congolaises : modèles culturels et littéraires (L’Harmattan, 2003).

Il a été chercheur aux Archives et Musée de la Littérature et au sein de la Cellule Fin de Siècle du Ministère de la Culture de la Communauté française de Belgique. Il anime régulièrement des ateliers d’écriture et est, par ailleurs, conférencier et conteur.

On lui doit plusieurs anthologies destinées à mieux faire connaître l’Afrique et ses littératures, dont Dits de la nuit : anthologie de contes et légendes de l’Afrique centrale -Zaïre, Rwanda et Burundi (avec Véronique Iago, Labor, 1994) et Panorama de la poésie congolaise de langue française (Congo-Kinshasa) : poète ton silence est crime (L’Harmattan, 2003)

Poète, romancier et nouvelliste, il est lauréat de plusieurs prix littéraires, notamment le Prix Pablo Neruda-Gabriela Mistral, en 1985 et en 1986. Sa nouvelle Le Sacrifice (1994) fit l’objet d’une adaptation radiophonique diffusée dans le cadre de l’émission Radio Fiction (RTBF) et primée par Radio France internationale.

→ Découvrir les œuvres d’Antoine Tshitungu Kongolo sur BELA

Liens utiles